Olivaint en Inde – juillet 2019

 

Un groupe de 14 étudiants et accompagnateurs, tous membres de la Conférence Olivaint de Belgique, est parti cet été avec l’appui intellectuel du Ministère des Affaires étrangères et de l’Université St Aloysius de Mangalore pour une session d’étude de 20 jours.

Cette session d’étude clôturait le travail de l’année académique 2018-2019 de la Conférence.

Voir l’Inde et puis …

…Non pas mourir comme à Venise qui se meurt sous le tourisme massif, la montée des eaux et la pollution industrielle.

Voir l’Inde et puis réfléchir sur l’avenir de cette planète, sur la répartition des ressources, sur la gestion des grands nombres, sur la coexistence des religions, sur les dangers du nationalisme et de l’extrémisme …, mais sur bien d’autres choses encore …, sur la beauté d’un seul édifice, le Taj Mahal, sur les représentations mentales de la création du monde, les divinités et la mythologie indienne, les croyances, l’astrologie …., sur la construction sociale des castes, sur la place des femmes dans la société indienne, sur la modernité et les technologies qui permettront de résoudre les défis de nourrir, abriter, éduquer, soigner et faire vivre ensemble 1.300.000.000 de citoyens indiens.

Ces sujets furent autant de thèmes mis en avant lors de la préparation du voyage.

L’Inde est incontournable dans l’avenir du monde. 1/5 de la population mondiale aujourd’hui y vit aujourd’hui, plus demain certainement. Et tous ces hommes et femmes ne vivent pas que d’amour et d’eau fraiche, mais aussi d’énergie, d’espace, de consommation, d’échanges !!!, autant de ressources à partager.

…Voir L’Inde avec Olivaint et puis écrire son rapport de session.

Voilà les ambitions au moment du départ le 1ierjuillet.

Trois semaines en Inde, à Delhi d’abord pour recevoir une explication macro sur le pays et les challenges pour les prochaines décennies. Puis Mangalore pour une vision plus micro de la société et enfin la splendeur de l’histoire au travers des monuments Moghols à Jaipur et Agra.

…Mission accomplished ? Qui peut le dire ?

Les étudiants apporteront leurs impressions, donneront leurs appréciations sur la session et écriront leurs rapports. Une chose est sûre, nous sommes revenus plus sages, plus mûrs, plus conscients des réalités du monde et des défis qui se posent pour les sociétés qui vivent au sud de l’Himalaya, qui dépendent de ses ressources en eau et dont l’agriculture occupe encore 50% de la population.

Une session d’étude Olivaint est toujours particulière.

Ensemble, les membres du groupe, nous regardons les sociétés qui peuplent la planète et nous essayons de comprendre ce qui est différent et pourquoi et comment chaque groupe, chaque structure politico-économique fait comme elle fait.

Il n’y a pas de solution unique et uniforme aux défis du vivre ensemble sur terre. Il y a avant tout besoin de connaissance, de bienveillance, de tempérance et de sobriété. Ce ne sont pas des vertus innées. Elles demandent un apprentissage patient et constant.

Ce sont ces vertus que la Conférence Olivaint de Belgique par sa démarche intellectuelle et son esprit cherche à promouvoir et à propager.

Chaque année, une destination d’étude est choisie pour permettre aux étudiants de la Conférence d’acquérir une vision large et documentée d’un pays ou d’une thématique. La session d’étude permet à chaque participant d’exercer ses facultés intellectuelles, rencontrer des acteurs de la vie publique et des citoyens du monde et former leur esprit à l’écriture et la parole publique en plusieurs langues.

…2019 a été l’année de l’Inde … 2020 sera l’année d’une nouvelle session vers un autre horizon.

Et si nous étudions une cité idéale sur la Lune ?

 

Philippe Lambrecht pour la C.O.B.